Jump to Navigation

Working Hard Each Day For
Your Immigration Needs

La saison des H-1B aux Etats-Unis est arrivée!

Aux États-Unis, nous approchons rapidement la date limite du 1er avril pour l'application de nouveaux visas de H-1B concernant l'année fiscale 2008 à 2009 (FY 08-09). Un visa de H1B est une excellente option pour n'importe quel étranger titulaire d'une licence ou équivalent et un employeur aux Etats-Unis. Ce visa est valable trois ans renouvelable et il peut mener à une carte verte en fin de parcours.

C'est une bonne option également pour les ressortissants Canadiens, puisque le « TN » ne débouche pas sur une carte verte.
Malheureusement, les visas de H1B sont disponibles seulement une fois par an, et sont également devenus un produit rare. Les pétitions de H-1B pour l'année fiscale 2008 à 2009 (FY 08-09) doivent être reçues par le Département de la sécurité Nationale des États-Unis (« U.S. Department of Homeland Security ("DHS"), »), de la citoyenneté et des services d'immigration (« Citizenship and Immigration Services ("CIS") ») le 1er avril 2008. Si vous ne commencez pas à vous préparer dès que possible, vous et votre employeur éventuel ne pourra se voire attribuer un visa H-1B (sujet au quota annuel) pour un début de date de travail effectif au 1er octobre 2008. À moins que le Congrès des États-Unis agit immédiatement afin d'augmenter la quota limité actuellement à 65.000 visas (plus 20.000 additionnels pour ceux qui sont diplômes d'une maîtrise d'un établissement d'universitaire des États-Unis), le nombre réparti de visas de H-1B sont susceptibles d'être pris des le tout premier jour, les pétitions peuvent être classées sans suite. C'est ce qui s'est produit l'année dernière et ce qui semble également se dessiner cette année. L'année dernière pendant la « course sur les H-1Bs » beaucoup de gens n'ont pas reçu ce visa parce que les pétitions n'ont pas été envoyées et reçues d'une façon opportune. D'autres cas « n'ont pas été correctement reçus » (tel que défini par les règlements CIS) et étaient inachevées ou déficient d'une manière quelconque et elles n'ont donc pas été approuvées quoiqu'elles aient été remplis d'une façon réglementaire. Si les pétitionnaires n'arrivent pas à atteindre correctement chacune des conditions de normalisation de classement, alors la pétition ne peut être considérée « correctement remplie » et peut être retournée. Il existe des possibilités que les employeurs et les employés éventuels désirant utiliser le visa H-1B peuvent faire pour améliorer la probabilité quant à l'acceptation des H-1B par le CIS.

D'abord, soyez sûr que toute la documentation appropriée est contenue dans la pétition de H-1B.

En second lieu, soyez sûr que le H-1B est soumis au CIS d'une façon opportune (à temps).

Troisièmement, soyez sûr que le H-1B est envoyé au centre CIS approprié pour l'adjudication.

D'une manière plus importante, les pétitionnaires de H-1B devraient considérer la possibilité d'utiliser des pétitions multiples du classement H-1B. Sachez, que le CIS publiera des conseils avant le 1er avril au sujet de H-1B multiple. Cependant, ce que nous savons, est que la demande de H-1B d'un titulaire d'une maîtrise et celle d'un H-1B régulier (Licence) n'est pas considérée comme une demande multiple de H-1B. Alors que, c'est clairement le cas lorsque de multiples pétitions de H-1B par le même employeur de H-1B pour le même employé de H-1B ne seront pas acceptées, beaucoup d'organismes ont des différentes structures juridiques par filiales interposées (différents organismes avec différents numéros d'identification de l'entreprise) et là pourtant rien dans les règlements ne semble exclure l'utilisation de ces organismes comme véhicules pour ces H-1B additionnels. Chaque H-1B soumis, donne une chance statistiquement plus élevée d'obtenir un visa H-1B concernant cette « loterie ».

Quel est votre plan de secours de H-1B ? Regarder au Nord, au Canada !

La raison la plus répandue pour laquelle les applications de H-1B sont retournées sans succès, est qu'un trop grand nombre sont reçus par rapport à au nombre de visas H-1B disponibles. La plupart des ressortissants étrangers investissent toutes leurs énergies dans le processus de H-1B sans pensée à ce qu'ils feront en cas d'échec. Nous recommandons que les demandeurs de H-1B établissent un « plan de secours d'immigration. » Le Canada offre une alternative viable à ceux qui veulent s'installer aux États-Unis et non admis pour un visa H-1B. Ce que beaucoup ne réalisent pas, est que les ressortissants étrangers qui sont actuellement aux États-Unis peuvent faire une demande pour la résidence permanente canadienne avant, ou simultanément, à leur demande de H-1B. Rien n'empêche d'appliquer pour l'entrée aux deux pays en même temps. Aux termes des règlements canadiens d'immigration, il y a une disposition spéciale qui permet à un étranger d'appliquer pour entrer au Canada directement des États-Unis sans retourner à son pays d'origine, tant que l'appliquant a été admis légalement sur le territoire américain, et qu'il est en mesure de le prouver. Cependant, il est préférable d'appliquer pour la résidence au Canada (mais pas forcement obligatoire) avant que le visa américain n'expire.
Si vous désirez plus amples renseignements: Veronique_malka@visaserve.com

How Can We Help?

Our staff of immigration law professionals are sensitive to the needs of our clients and the members of their families. We can clearly explain the immigration process in Spanish, French, Japanese, Korean, Tamil, Hindi, Slovak, Czech, Russian, Chinese, German and English.

Bold labels are required.

Contact Information
disclaimer.

The use of the Internet or this form for communication with the firm or any individual member of the firm does not establish an attorney-client relationship. Confidential or time-sensitive information should not be sent through this form.

close

Informational Resources

Subscribe to our Free Immigration Newsletters [E-Zine]